Comment savoir s’il faut consulter ?

Les motifs de consultation qui peuvent mener un enfant et ses parents dans le cabinet d’un psychologue sont nombreux. La personne intéressée, l’enfant, n’étant pas celle qui prend la décision faire la démarche, quels sont les indicateurs qui peuvent aider les parents ?  

D’une façon générale, lorsque la situation de l’enfant dépasse les limites, soit qu’il soit dans le « trop » soit qu’il soit dans le « trop peu ». Un changement rapide dans ses attitudes ou ses habitudes doivent aussi alerter. De façon générale, la famille se rend compte qu’il faut réagir lorsque la situation devient difficilement supportable. Quand les soucis et la souffrance qui viennent avec, commencent à produire de réelles conséquences sur toute la famille, c’est qu’il faut consulter. Quand la situation ne semble plus tenable, pour un ou plusieurs membres de la famille, c’est le déclencheur. Il est impossible de lister ici tous les motifs de consultation tant ils peuvent être nombreux et variés. Dans de nombreux cas, ce sont d’abord les symptômes de l'enfant (troubles du sommeil, de l’alimentation, tristesse, agressivité, agitation, repli sur soi,…) qui inquiètent et alertent les parents. Dès lors qu’un malaise ou une difficulté est ressentie par l’enfant et/ou ses parents, ce peut être un motif à consulter et pour en parler lors d’un rendez-vous.

Vous pouvez visiter également les rubriques : ►Approche psychopédagogique, ►Comment se passe une consultation ?Comment lui expliquer pour aller voir un psychologue ?Les parents sont bien placés,Soutien parental.